La Justice en Question, Experience d’une Mediatrice - Une exploration pluridisciplinaire de la mediation dans les contextes penal, social et sanitaire

Résumé

Le glaive, la balance et les yeux bandés sont les symboles de la Justice. Force est de constater que la procédure judiciaire ne répond pas toujours à l'attente : « Que justice soit faite ». C'est de cette constatation que la médiation pénale est née en France en 1984 sous l'impulsion de Robert Badinter, Garde des Sceaux. Après une étude comparative de divers modèles de médiation, cet ouvrage analyse la mise en œuvre du modèle de la médiation humaniste développé par Jacqueline Morineau à la lumière de concepts empruntés aussi bien à la sociologie et à l'anthropologie qu'à la psychologie, à la linguistique, à la philosophie et au droit. Ce livre dégage le sens que revêt la médiation dans ce modèle, celui d'un processus ritualisé conduit par la médiatrice ou le médiateur, qui utilise le conflit comme un objet transitionnel pour guider les parties dans une triple traversée, à travers les lieux, les discours et les visions du monde. Il montre comment la médiation permet de répondre à la souffrance engendrée par le conflit en mettant en œuvre une éthique reconstructive de reconnaissance et une éthique procédurale de discussion. La médiation n'apporte pas de solution toute faite, elle ouvre une porte et éclaire le chemin. Après avoir été déléguée du Comité international de la Croix-Rouge au Pakistan, puis au Bangladesh, Janie Bugnion a enseigné le français et l'informatique dans l'enseignement secondaire public genevois. Titulaire d'un diplôme universitaire en médiation obtenu à l'Institut universitaire Kurt Bösch à Sion, elle a suivi également une formation à la pratique de la médiation au Centre de médiation et de formation à la médiation (CMFM) à Paris. Assermentée en tant que médiatrice pénale et civile à Genève, elle exerce cette activité au sein de l'organisation judiciaire genevoise et de diverses associations de médiation. Elle pratique également cet art auprès du CMFM, organisme chargé de la médiation pénale pour le Parquet du Tribunal de Grande Instance de Paris.

AJOUTER UNE CRITIQUE