Ménexène

Par: Anounyme

PlatonMnexneBeQPlatonMnexne[ou Oraison funbre, genre moral]Traduction, notices et notesparmile ChambryLa Bibliothque lectronique du QubecCollection PhilosophieVolume 12 : version 1.02Aussi, la Bibliothque :Apologie de SocrateCritonPhdonLe SophisteLe PolitiquePhilbeTimeCritiasThtteGorgias3Mnexnedition de rfrence :Garnier-Flammarion.4Notice sur le Mnexne Socrate rencontre Mnexne, qui revient du snat,o lon devait choisir un orateur pour prononcerloraison funbre des soldats morts dans lanne. Il y abien des avantages, dit-il, mourir la guerre : on estlou par des personnages minents, qui nhsitent pas attribuer toutes les qualits, vraies ou fausses, nonseulement aux morts, mais encore aux vivants, et quirehaussent leurs loges de tous les prestiges delloquence. Pour moi, en les entendant, je me sensgrandir dans mon estime et je reste trois ou quatre joursdans cette illusion flatteuse. Tu te moques toujoursdes orateurs, dit Mnexne ; et cependant ce nest paschose aise de composer de tels di...