Le jargon du 15e siècle, étude philologique: onze ballades en jargon attribuées à François Villon, dont cinq ballades inédites, publiées pour la première fois d'après le manuscrit de la Bibliothèque Royale de Stockholm, précédées d'un discours prélim

Par: Anounyme

This book made available by the Internet Archive.DISCOURS PRELIMINAIRE*Il y a toujours eu des gueux et des mendiants, des voleurs et des meurtriers deprofession. Cependant on doit reconnatre que la multitude de ces dclasss taitmoindre dans les socits anciennes que dans les Etats modernes, et que, dans ceuxci, elle s'est accrue ou restreinte en raison directe des malheurs publics ou de laprosprit du pays. Tant que l'esclavage ou le sei-vage subsistrent, le proltariat et lamendicit se maintinrent dans d'troites limites; l'homme pauvre payait de sa libertla certitude du pain quotidien. L'obligation pour chaque matre dans l'antiquit, pourchaque seigneur au moyen ge, d'assurer la subsistance de l'esclave ou du serf nedrivait pas seulement des conditions implicites, du pacte social : elle tait crite dansla loi. Nous avons un capitulaire de Charlemagne qui, pour supprimer la mendicit etle vagabondage, ordonne que chacun des fidles de l'empereur nourrisse son pauvresoit des fruits de son bnfic...