Lettres de la marquise de M***, au comte de R***

Par: Anounyme

ILETTRESD J?LA MARQUISE DE M* COMTE DE R***Mh^T^^^c^r i S^ i !r s r rr7iS ! ^ 5rLETTRE XLILl\ E craignons plus Shx.t i^ l^ars, mon cher Comte; fe me-fiie caprice t^ui avoitpouff 4np a maci veidoir renouer -av^c mpi 1^ ramen dans fes ancienne^ ILPme. Afl Le TTKE XLILchanes ; votre coufine en trlom^ phe encore ; croyez-vous que cela lui fafie autant deplaiftr qu' inoi ? Nous n'avons du tant d'al-larmes /qu' une jalouse qu'il a-voitconue 5 & c'toit POur lui faire croire qu'il avoit abiolument xompu avec elle, qu'iltoit rve-, iui moi. Ma mre eft il irprife ^ & fi indigne en mme tems d'unchangement fi prompt, qu'elle me fait fans y penfer, des fermions de fort mauvaisexemple Pour mon mari, il ne fe fouvient prefque plus de tout ce qu'il a' voiilu; ilagit foa ordinaire avec un peu plus de circonfpec-tion cependant ; en un mot,avec-;an peu de ce que j'appelljois froi cleur autrefois ; mais que m'im>/ ^ite,pourvu qu'il ne nae tourw innte pas, de quelle faon ii ^iv^avejnoL Que ppusaUpos.fT...