Salon de 1846

Par: Anounyme

CHARLES BAUDELAIRES ALONDE1846Collections Litteratura.comCHARLES BAUDELAIRES ALONDE1846Collections Litteratura.comSalon de 1846AUX BOURGEOISVous tes la majorit, nombre et intelligence ; donc vous tes la force, qui est lajustice.Les uns savants, les autres propritaires ; un jour radieux viendra o les savants serontpropritaires, et les propritaires savants. Alors votre puissance sera complte, et nul neprotestera contre elle.En attendant cette harmonie suprme, il est juste que ceux qui ne sont que propritaires aspirent devenir savants ; car la science est une jouissance non moins grande que laproprit.Vous possdez le gouvernement de la cit, et cela est juste, car vous tes la force. Maisil faut que vous soyez aptes sentir la beaut ; car comme aucun dentre vous ne peutaujourdhui se passer de puissance, nul na le droit de se passer de posie.Vous pouvez vivre trois jours sans pain ; sans posie, jamais ; et ceux dentre vous quidisent le contraire se trompent : ils ne se connaissent pas.L...