L'illusion comique

Par: Anounyme

Pierre CorneilleLILLUSION COMIQUEComdie(1635)Adresse Mademoiselle M. F. D. R.Mademoiselle,Voici un trange monstre que je vous ddie. Le premier acte nest quunprologue ; les trois suivants font une comdie imparfaite, le dernier est une tragdie :et tout cela, cousu ensemble, fait une comdie. Quon en nomme linvention bizarreet extravagante tant quon voudra, elle est nouvelle ; et souvent la grce de lanouveaut, parmi nos Franais, nest pas un petit degr de bont. Son succs ne mapoint fait de honte sur le thtre, et jose dire que la reprsentation de cette picecapricieuse ne vous a point dplu, puisque vous mavez command de vous enadresser lptre quand elle irait sous la presse. Je suis au dsespoir de vous laprsenter en si mauvais tat, quelle en est mconnaissable : la quantit de fautes quelimprimeur a ajoutes aux miennes la dguise, ou pour mieux dire, la changeentirement. Cest leffet de mon absence de Paris, do mes affaires mont rappelsur le point quil limprimait, et mont oblig den abandonner les...