À la cour de Madagascar. Magie et diplomatie

Par: Anounyme

Bibliothque malgache / 22Marius Cazeneuve la courde MadagascarIIncendie TananariveLe 11 octobre 1886, un violent incendie clatait Tananarive. Un pareil vnement navait pas de quoi surprendre dansune ville btie en bois, et o la plupart des maisons sont couvertes de chaume ou de paillote, et en effet il y est assez commun.Selon leur habitude, les habitants ne faisaient rien pour combattre les progrs du feu : les Malgaches, comme presque tous lespeuples africains ou de lOrient, sont trs superstitieux, et il neleur vient pas lesprit de sopposer ce quils regardent commela manifestation dun pouvoir suprieur. Ils nont dautre penseque de fuir pour se soustraire au flau. peine secouent-ilsdans la direction du brasier quelques longues feuilles vertes depalmier ou les branches humides de larbre du voyageur. Mais siles tiges de cette dernire et prcieuse plante contiennent unequantit deau capable de rendre la vigueur au pauvre plerin,puis de fatigue et de soif, cette quantit est tout fait insu...