Le Chancellor

Par: Anounyme

Jules VerneLE CHANCELLORJournal du passager J.-R. Kazallon(1875)ICHARLESTON. 27 septembre 1869. Nous quittons le quai de la Batterie trois heures du soir, la pleine mer. Le jusant nous porte rapidement au large. Lecapitaine Huntly a fait tablir les hautes et basses voiles, et la brise du nord pousse leChancellor travers la baie. Bientt le fort Sumter est doubl, et les batteries rasantesde la cte sont laisses sur la gauche. quatre heures, le goulet, do schappe unrapide courant de reflux, livre passage au navire. Mais la haute mer est encore loin,et, pour latteindre, il faut suivre les troites passes que le flot a creuses entre lesbancs de sable. Le capitaine Huntly sengage donc dans le chenal du sud-ouest et metle phare de la pointe par langle gauche du fort Sumter. Les voiles du Chancellor sontalors orientes au plus prs, et, sept heures du soir, la dernire pointe sablonneusede la cte est range par notre btiment, qui, tout dessus, se lance sur lAtlantique.Le Chancellor, beau trois...