Le Superbe Orénoque

Par: Anounyme

Jules VerneLe superbe Ornoquedition de rfrence : J. Hetzel et Cie, Paris.BeQLa Bibliothque lectronique du QubecCollection tous les ventsVolume 771 : version 1.0Premire partieI M. Miguel et ses deux collgues Il ny a vraiment pas apparence de raison que cette discussion puisse prendrefin... dit M. Miguel, qui cherchait sinterposer entre les deux bouillantscontradicteurs. Eh bien... elle ne finira pas... rpondit M. Felipe, du moins par le sacrifice demon opinion celle de M. Varinas... Ni par labandon de mes ides au profit de M. Felipe ! rpliqua M. Varinas.Depuis dj trois bonnes heures, ces deux entts savants disputaient, sans se riencder, sur la question de lOrnoque. Ce clbre fleuve de lAmrique mridionale,principale artre du Venezuela, se dirigeait-il, dans la premire partie de son cours, delest louest, ainsi que ltablissaient les plus rcentes cartes, ou ne venait-il pas dusud-ouest ? En ce cas, le Guaviare ou lAtabapo ntaient-ils pas considrs tortcomme des affluents ? Cest lAtabap...