L'Espion X. 323 - Volume III - Du sang sur le Nil

Par: Anounyme

Paul L. Jacob(Paul Lacroix)CONTES LITTRAIRESDU BIBLIOPHILE JACOB SES PETITSENFANTSdition de 1882 EDMOND FERDINAND PERIERLorsque tu seras en ge de lire ce recueil de Contes littraires, que je dpose danston berceau, en te le ddiant, sous les auspices de tes bons parents, je ne serai plus l,sans doute, pour recevoir tes premiers remerciements ; mais je suis heureux etsatisfait de ceux que ton excellent pre et ta charmante mre madressent aujourdhuien ton nom.Ils te diront, un jour, que jtais leur ami, aprs avoir t celui de ton aeul, et quejai voulu, par cette ddicace, te rappeler plus tard laffection sincre qui mattachait ta famille depuis si longtemps.Une ddicace, en tte dun ouvrage compos pour la jeunesse, est, mon cherenfant, la bndiction dun vieillard.Paul L. Jacob,Bibliophile,g de cent vingt-cinq ans.INTRODUCTION LACONVALESCENCE DU VIEUXCONTEURJe lai dit ailleurs : je suis vieux et bien vieux, quoique les centenaires deviennentde plus en plus rares depuis le temps du patriarche Jaco...