Les Cinq sous de Lavarède - Voyages excentiques Volume I

Par: Anounyme

Paul dIvoi et Henri ChabrillatLES CINQ SOUS DE LAVARDEVoyages excentriques Volume ILe Petit Journal, 24 aot au 27 dcembre 1893Librairie Furne, Jouvet et cie, 1894Illustrations Lucien MtivetCHAPITRE ILe testament du cousin Richard Alors, votre rponse ? Je vous lai dj dite, monsieur Bouvreuil, jamais ! Rflchissez encore, monsieur Lavarde. Cest tout rflchi. Jamais, jamais ! Mais vous ne comprenez donc pas que vous tes dans ma main ; que, si vous mepoussez bout, demain je ferai vendre vos meubles, et vous serez sans abri, sansasile. Vous pouvez mme ajouter : sans argent Tandis que, si vous consentez, cest un beau mariage, la fortune,lindpendance Et vous croyez que je mestimerais mes propres yeux si je devenais le gendrede M. Bouvreuil, ancien agent daffaires vreuses, ancien indicateur de la police Un pauvre diable de journaliste, comme vous tes, doit tre trs honor dedevenir le gendre dun gros propritaire, dun riche financier Sans compter que mafille Pnlope vous aime, et que je lui donne...