HISTOIRE DE LA PEINTURE EN ITALIE

Par: Anounyme

HISTOIREDE LAPEINTURE EN ITALIEPrfacePour le visiteur de Florence Stendhal est intimement li un syndrome dont il peuttre le sujet. Quil se rassure, notre touriste, le transport dont H Beyle fut lobjet nestpas d la beaut de la ville, cette visite dun muse en plein air. Cette menace estjuste une transposition triviale du phnomne, applique des chochottes trimbalesde car en trattoria, sous un soleil de plomb, de marchand de glaces en muses bonds,saouls par des commentaires insipides et dont le cerveau, sevr de tl, sature.Quand notre homme se rend Santa Croce ses premires motions sont pour lesgloires du pass. Machiavel, Michel-Ange, Galil, il y ajoute inconsciemmentBoccace et Dante sans oublier Ptrarque. Le bonapartiste connat ses classiques. Il alu Le prince, Vasari, les posies du sculpteur du David, les commentaires sur lart dusuiveur de Copernic, Lomazzo, LEnfer, le Paradis et le Purgatoire, tout et tous il atout lu et plus encore car il achte deux guides en descendant du fiacre, de...