Sur la guerre; propos d'un jeune homme et de M. François Coppée, notés par Urbain Gohier. éd. de propagande

Par: Anounyme

This book made available by the Internet Archive.A-^ '- ''Aux aept mille morts de MadagaffcarA ceux qui cont mourir en ChineSUR LA GUERREM. Franois Coppe, notre grand pote nationaliste, venait de quitter le Petit picierde Montrouge. Il avait retremp sa muse dans la boutique de cet Humble. Il prit letramway de la gare de l'Est et, pour ausculter l'me du Peuple, il s'assit au bout del'impriale, contre le dos du cocher. Un homme de vingt-cinq trente ans, la misepropre et pauvre, la physionomie triste et rude, vint se placer auprs de lui.A quelque distance de la station, la voiture s'arrta pour attendre une ouvrire chargede paquets. Devant les yeux du pote et de ses voisins, sur les murs d'un asile devieillards, s'talaient de grandes affiches colories, rclames d'un diteur. Ellesannonaient la publication de deux ouvrages patriotiques : L'Afrique Franaise et LaProchaine guerre ; sous le premier titre, une image criarde montrait un villagesoudanais en flammes, o des turcos ven-traient des...