Au soleil

Par: Anounyme

GUY DE MAUPASSANTAu SoleilILLUSTRATIONSGRAVESPARIS 2 2,SURDEBOISANDRSURDAPAR G .LEMOINERUE H U Y G H E N S ,2 2,PARISGUY DE M A U P A S S A N TAU SOLEILIllustrations de A N D R SURDAGraves sur bois par G.LEMOINEALBINPARISMICHEL, 22,RUEHUYGHENS,DITEUR22 PARISAU SOLEILLa vie si courte, si longue, devient parfoisinsupportable. Elle se droule, toujours pareille,avec la mort au bout. On ne peut ni l'arrter, nila changer, ni la comprendre. Et souvent unervolte indigne vous saisit devant l'impuissancede notre effort. Quoi que nous fassions, nousmourrons! Quoi que nous croyions, quoi que nouspensions, quoi que nous tentions, nous mourrons.Et il semble qu'on va mourir demain sans rienconnatre encore, bien que dgot de tout cequ'on connat. Alors on se sent cras sous lesentiment de l'ternelle misre de tout , del'impuissance humaine et de la monotonie desactions.On se lve, on marche, on s'accoude safentre. Des gens en face djeunent, comme ils4AU SOLEILdjeunaient hier, comme ils djeuneront demain...