La suivante

Par: Anounyme

Pierre CorneilleLA SUIVANTEComdie(1634)Adresse Monsieur***MONSIEUR,Je vous prsente une comdie qui na pas t galement aime de toutes sortesdesprits ; beaucoup, et de fort bons, nen ont pas fait grand tat, et beaucoup dautreslont mise au-dessus du reste des miennes. Pour moi, je laisse dire tout le monde, etfais mon profit des bons avis, de quelque part que je les reoive. Je traite toujoursmon sujet le moins mal quil mest possible, et aprs y avoir corrig ce quon my faitconnatre dinexcusable, je labandonne au public. Si je ne fais bien, quun autre fassemieux ; je ferai des vers sa louange, au lieu de le censurer. Chacun a sa mthode ; jene blme point celle des autres, et me tiens la mienne : jusques prsent je mensuis trouv fort bien ; jen chercherai une meilleure quand je commencerai mentrouver mal. Ceux qui se font presser la reprsentation de mes ouvrages mobligentinfiniment ; ceux qui ne les approuvent pas peuvent se dispenser dy venir gagner lamigraine ; ils pargneront de largent, e...