Kéraban le têtu

Par: Anounyme

Jules VerneKRABAN-LE-TTU(1883)PREMIRE PARTIEI DANS LEQUEL VAN MITTEN ET SON VALETBRUNO SE PROMNENT, REGARDENT, CAUSENT,SANS RIEN COMPRENDRE CE QUI SE PASSECe jour-l, 16 aot, six heures du soir, la place de Top-Han, Constantinople, sianime d'ordinaire par le va-et-vient et le brouhaha de la foule, tait silencieuse,morne, presque dserte. En le regardant du haut de l'chelle qui descend au Bosphore,on et encore trouv le tableau charmant, mais les personnages y manquaient. Apeine quelques trangers passaient-ils pour remonter d'un pas rapide les ruellestroites, sordides, boueuses, embarrasses de chiens jaunes, qui conduisent aufaubourg de Pra. L est le quartier plus spcialement rserv aux Europens, dont lesmaisons de pierre se dtachent en blanc sur le rideau noir des cyprs de la colline.C'est qu'elle est toujours pittoresque, cette place, mme sans le bariolage decostumes qui en relve les premiers plans, pittoresque et bien faite pour le plaisirdes yeux, avec sa mosque de Mahmoud, aux sv...