Le Crime du comte Neville

Par: Anounyme

ditions Albin Michel, 2015978-2-226-38112-5Si lon avait annonc au comte Neville quil se rendrait un jour chez une voyante, il nelaurait pas cru. Si lon avait prcis que ce serait pour y chercher sa fille qui aurait faitune fugue, cet homme sensible se serait vanoui.Un genre de secrtaire lui ouvrit et le conduisit jusqu une salle dattente. Madame Portendure va vous recevoir trs vite.On se serait cru chez le dentiste. Neville sassit, trs raide, et regarda avec perplexitles motifs tibtains qui dcoraient les murs. Quand il se retrouva dans le cabinet de lavoyante, il demanda aussitt o tait sa fille. La petite dort dans la pice d ct, rpondit la dame.Neville nosa parler : allait-on exiger de lui une ranon ? La voyante, une femme sansge, nergique, rondelette, dune extrme vivacit, reprit la parole : Hier, aprs minuit, je me promenais dans la fort non loin de votre domaine. Lalune clairait presque comme en plein jour. Cest l que je suis tombe sur votre fille,roule en boule, qui claquait des dent...