Le Doigt du destin

Par: Anounyme

Captain Mayne ReidLE DOIGT DU DESTINTraduction par Hippolyte Vattemare, Paris Hachette, 1895CHAPITRE PREMIERLes demi-frres.Dans un bois, dix milles environ de Windsor, deux jeunes gens savancentsilencieusement, le fusil en arrt. En avant, qute une couple de beaux chienscouchants ; en arrire, marche un garde revtu dune riche livre et parfaitementquip. La prsence des pagneuls et du garde exclurait toute ide de braconnage, silapparence mmo des chasseurs permettait dentretenir le moindre soupon cesujet.Ce bois nest quune simple remise faisans appartenant leur pre, le gnralHarding. Ancien officier de larme des Indes, le gnral, pendant vingt ans deservice actif en Orient, a amass les deux cent mille livres sterling ncessaires lacquisition dune proprit dans le plaisant comt de Bucks ; cest l quil sest fixdans lespoir de se rtablir dune maladie de foie gagne dans les plaines brlantes delHindoustan.Un chteau, en briques rouges, datant du rgne dElisabeth, et dont on pouvaitapercevoir, trave...