Quand la Terre hurla - Les Exploits du professeur Challenger

Description:

Suite à un legs de plusieurs millions de livres, le Pr Challenger a acquis un immense terrain dans le Sussex et fait tout pour le protéger des curieux et surtout des journalistes, profession qu'il déteste entre toutes. Que cherche-t-il à démontrer? Pourquoi ces forages? À nouveau, le Pr Challenger est prêt à tout pour démontrer envers et contre tous la justesse de sa théorie sur la nature réelle de notre planète Terre. (Source Ebooksgratuits.com) Autres formats eBook disponibles: Voir aussi: Le monde perdu La ceinture empoisonnée La machine à désintégrer   Extrait du livre "C’était une adorable matinée de printemps : le 22 mai, pour être précis. Et le voyage que je fis me transporta en un lieu qu’il n’est pas excessif de qualifier d’historique. En route, Malone me remit une note de Challenger, qui contenait ses instructions. Monsieur, Dès votre arrivée à Hengist Down, vous vous mettrez à la disposition de M. Barforth, l’ingénieur en chef, qui est en possession de mes plans. Mon jeune ami Malone, porteur de ce pli, sera aussi en rapport avec moi et m’évitera sans doute tout contact personnel. Nous avons procédé à diverses expériences dans le puits, à 13 000 mètres et au-delà ; les phénomènes que nous avons rencontrés confirment pleinement mes vues quant à la nature d’un corps planétaire. Toutefois, j’ai besoin de quelques preuves plus sensationnelles encore pour espérer impressionner l’intelligence léthargique du monde scientifique moderne. Ce sont ces preuves que vous êtes destiné à apporter ; elles témoigneront. Quand vous descendrez par les ascenseurs, vous observerez – je vous présume muni de cette rare faculté qui s’appelle l’observation – que vous traversez successivement des couches de craie secondaires, des gisements houillers, des traces de dévonien et de cambrien, et enfin du granit à travers lequel passe la plus grande partie de notre tunnel. Le fond est maintenant recouvert de toile goudronnée à laquelle je vous prierai de ne pas toucher, car toute approche maladroite du derme de la terre risquerait d’entraîner des effets prématurés. Selon mes instructions, deux grosses poutres ont été posées en travers du puits à six mètres au-dessus du fond, avec un espace entre elles. Cet espace jouera le rôle d’étrier de serrage pour soutenir votre tube artésien. Quinze mètres de pointe suffiront ; six mètres descendront sous les poutres, de telle sorte que son extrémité arrive presque au niveau de la toile goudronnée. Si vous aimez la vie, ne l’enfoncez pas plus loin. Il vous restera neuf mètres qui monteront en l’air dans le puits. Quand vous déclencherez la manœuvre, il faut que douze mètres de votre pointe s’enterrent dans la substance de la terre. Cette substance étant très lisse et douce, je pense que vous n’aurez pas besoin de force motrice, et que le simple jeu du tube, en vertu de son propre poids, permettra de traverser la couche que nous avons mise à jour. Ces instructions suffiraient pour une intelligence ordinaire. Mais je doute fort que vous vous en contentiez. Pour le cas où vous aimeriez avoir d’autres éclaircissements, faites-moi transmettre vos questions par l’intermédiaire de notre jeune ami Malone. George Edward Challenger."