Moi l'indien - Partie I - Les enfants de l'an 2100

Description:

En 2100 sur les routes de l’hexagone, l’imprévu est toujours au rendez-vous pour les petits fugueurs. Pour le meilleur comme pour le pire... Moi L’indien conte les (més)aventures d’Emilie et Benjamin, deux enfants d'une douzaine d'années perdus dans le monde des grands. De rencontres en courses-poursuites, d’espoirs en abîmes, les deux enfants poursuivront une ambition folle, un rêve qu’il n’est pas permis d’avoir. Partie I, Les enfants de l’an 2100 : Benjamin le parisien profite de la nuit pour faire les quatre cents coups. Emilie la provinciale s'ennuie ferme face à une mère qui la délaisse. En eux gronde une colère risquant de s’embraser pour ne plus jamais s’éteindre. Pourtant, les enfants vivent loin l’un de l’autre et ne se connaissent pas. Rien ne semble les prédestiner à se rencontrer. A moins que le hasard, ou bien un ange, n’en décide autrement... Un parcours initiatique à la fois rock n' roll, poétique et intense, avec une pointe de fantastique et de S.F.. La dureté du monde entourant les enfants est brute, crue, sans tabou ni concession. Une « road story » composée de moments tragiques, drôles ou sensuels. Une quête utopique au cœur d’un univers partagé entre haine et passion, violence et tendresse. - Crédit photo - Elena Kalis - Paroles de blogueurs littéraires : « J'ai beaucoup aimé cette première partie  (...) Je suis ravie d'avoir commencé ce voyage avec Benjamin et Emilie et je ne veux pas qu'il s'arrête » kirikou3000.canalblog.com « Emilie et Benjamin sont deux jeunes héros particulièrement attachants (...) Une belle aventure initiatique, très bien écrite qui plus est ! » bazar-de-la-litterature.cowblog.fr « Sa force tient dans une écriture simple et dans le travail effectué sur les personnages ainsi que dans son souci du détail. Une histoire à découvrir sans plus attendre » legrandbazart.com « Une belle note d’optimisme dans ce monde de fous. (...) L’histoire est prenante et nous transporte en nous donnant le sourire aux lèvres. Le style est toujours vrai et accrocheur » yumiko.ch « j'ai adoré. J'ai été émue, amusée, perturbée parfois, mais j'ai accroché à cette aventure » sites.google.com/site/vitedeslivres « Les chapitres sont très dynamiques ce qui rend la lecture fluide et active. Aucune lenteur ne vient émailler l'intérêt du lecteur qui tourne les pages encore et encore pour connaître la suite » tigrou4145chroniques.fr « L'histoire est très dynamique et l'on suit les péripéties de nos personnages à vitesse grand V » fantasy-princess.ek.la « l'écriture est pleine de ressources, de surprises et d'originalité. (...) Le réel plus c'est l'écriture d'Alexis S.Z. » lunazione.over-blog.com « Je me suis laissée porter par leurs aventures et par le style de l’auteur. (...) l’auteur s’est démarqué grâce à un style qui étonne et détonne. Il a su raconter son histoire avec originalité » babelio.com « On note tout de suite, dès les premiers chapitres, un style particulier, fluide et agréable à lire. Un vocabulaire recherché et qui fait souvent sourire » la-liseuse.blogspot.fr « j'ai été bluffée par le style de l'auteur qui mélange les genres avec beaucoup de justesse, passant de mots emplis de poésie à des mots plus durs, plus crus, mais toujours en gardant une profondeur qui ne se dément pas tout au long du récit » coeurdelibraire.over-blog.com « Quant au style d’Alexis S.Z., je l’ai trouvé particulièrement enlevé et dynamique. » lireparelora.wordpress.com «  cette première partie de Moi l’indien est, selon moi, une excellente mise en bouche ! L’univers et les personnages sont vraiment très intéressants » manie-au-pays-des-merveilles.blogspot.fr « La troisième partie a été un vrai régal (...) De plus le style d'écriture d'Alexis S.Z a tout pour plaire. Je vous le conseille! » palace-of-books.blogspot.fr